Les vélux apportent de la lumière à une pièce

Comment gagner en luminosité dans sa maison ?

Lorsqu’on souhaite embellir sa maison, la décoration intérieure est une notion essentielle de forme. Mais il faut aussi être conscient de certains facteurs de fond, comme la luminosité de la pièce, sans laquelle même la plus belle décoration intérieure du monde ne serait pas mise en valeur. La solution optimale pour une bonne luminosité ? Le vélux. Voici comment le choisir.

Vélux à ouverture latérale ou par projection

Il existe plusieurs type de vélux. Le vélux à ouverture latérale possède des charnières sur le côté, tandis que sur le vélux à ouverture par projection, elle sont placées sur le côté supérieur. Dans les deux cas, il faut ouvrir le volet de fenêtre afin de pouvoir accéder à l’air libre. Ces solutions sont les plus accessibles mais elles sont aussi les moins pratiques, les personnes à mobilité réduite ou de petite taille n’arrivant souvent pas à les atteindre.

Vélux à ouverture par rotation

Le vélux à ouverture par rotation, sans doute le plus courant, possède ses charnières au milieu des côtés latéraux. Ainsi, alors que la partie basse du vélux s’inclinera vers l’extérieur lors de l’ouverture, la partie haute se penchera vers l’intérieur.

A savoir que ce type de vélux peut disposer d’une motorisation pour l’ouverture, ce qui permet d’y accéder sans même avoir à lever le bras. Notez également qu’il existe des vélux sans système d’ouverture, particulièrement adaptés aux mezzanines ou aux pièces de très grande hauteur.

Trois niveaux de confort

Outre le système d’ouverture, les vélux se différencient en 3 catégories – standard (A), confort (A+) et tout confort – au regard de trois éléments de confort différents, à savoir la protection contre le froid, la protection contre la chaleur et la protection contre le bruit des précipitations météorologiques. La classe standard protège du premier, la classe confort protège du premier et du deuxième et le modèle tout confort prodigue les trois.

Quel tarif ?

Etant donné toutes ces caractéristiques, le prix d’un vélux peut varier énormément. Certains coûtent moins de 100 euros, d’autres dépassent la somme des mille euros. Comptez de 100 à 300 euros pour les vélux à ouverture manuelle, ajoutez 500 à 1 000 euros pour une ouverture motorisée, 35 % de différence entre un modèle standard et un modèle confort et 25 % entre un modèle confort et un modèle tout confort.

Finalement, n’oubliez pas d’ajouter à votre estimation la main d’oeuvre de l’artisan que vous engagerez. Selon que l’emplacement de votre vélux soit déjà existant ou non, le chantier pourra prendre une demi à une journée complète et l’intervention pourra coûter entre 200 et 400 euros.

Pour plus d’information sur la pose des vélux, vous pouvez voir la suite ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *