La construction d'un four à pain et pizza

Construire un four à pain ou à pizza à bois soi-même

Qui n’a jamais rêver d’avoir du pain frais cuit au feu de bois dès que l’envie lui venait ? Qui plus est si il est fait soi-même dans un four traditionnel ? Et bien, cela n’est pas donné qu’à ceux qui ont les moyens, il est possible de fabriquer son four à pain ou à pizza à bois soi-même dans son jardin de A à Z, pour peu que l’on soit bricoleur, bien évidemment.

Les matériaux et outils dont vous avez besoin pour le fabriquer de A à Z

Outils

  • Truelle
  • Disqueuse
  • Ciseaux

Matériaux

  • Ciment ou mortier de chaux
  • Chaux maigre
  • Briques, pierres ou moellons
  • briques réfractaires et alimentaires en argile rouge
  • Une surface cartonnée plus grande que l’intérieur du four
  • Plusieurs kilos de farine
  • Coffrage bois ou polystyrène pour la bouche

Réalisation du socle qui accueillera le four

Tout d’abord, il va falloir réaliser la base du four, le socle. Celui-ci sert principalement à ce que le four ne soit pas au ras du sol, car cela n’est évidemment pas pratique pour faire cuire pains et pizzas. Ainsi, il faut réaliser un socle surélevé avec des moellons, des briques ou même des pierres et poser une dalle en ciment ou en mortier de chaux. Pensez bien à la petite astuce qui peut vous être très utile pour stocker le bois, qui servira à faire cuire vos produits, en laissant de l’espace sous la dalle.

Pose de la sole, la dalle qui cuira votre pain ou votre pizza

Sole d'un four à bois traditionnelCette partie du four est primordiale et va servir à faire cuire les aliments que vous poserez dessus. Celle-ci doit être d’une épaisseur de 5 cm minimum afin que la chaleur soit bien conservée. Au deçà, le refroidissement sera trop rapide et la cuisson ne sera pas respectée et optimale. La sole est posée directement sur le socle et va subir de nombreux chocs dû à la pelle, à la chaleur et au feu de bois, il faut donc bien faire attention. Par exemple, il faut utiliser des briques de 30 cm x 30 cm, voir de 40 cm, afin d’avoir le moins de joints possibles, endroits où la pelle viendra buter ou se coincer quand vous enfournerez ou sortirez vos aliments.

Fabriquer et poser la sole

  • Pour commencer, il faut laisser immerger dans de l’eau, pendant au moins 60 minutes, les briques qui serviront à sa fabrication
  • Réalisez un patron en carton de la taille de l’intérieur du four
  • Posez les briques sur le socle et déposez le patron dessus
  • Tracez au crayon le contour du patron et découpez les briques avec la disqueuse afin que la forme et la taille de l’intérieur du four soit respectée
  • Déposez de la chaux maigre sur 5 cm d’épaisseur sur le socle
  • Posez les briques une à une sur le lit de chaux que vous venez d’étaler
  • Tapez avec un maillet sur les briques afin que celles-ci produisent une surface plane
  • Les joints seront à faire plus tard juste avant la première cuisson, nous vous en parlerons à la fin de cet article

Réalisation de l’entrée du four, la bouche

Entrée du four avec des pains en cuissonLa bouche, ou l’entrée, va être l’endroit où vous allez enfourner vos pains et pizzas, elle est très importante, car son rôle ne se limite pas uniquement à cet usage. Ainsi, celle-ci va aussi permettre le réglage du tirage pour le feu et donner l’accès à la chambre du four pour le remplacement de certaines briques, par exemple.

Fabriquer l’entrée du four correctement

  • Pour commencer, il faut laisser immerger dans de l’eau, pendant au moins 60 minutes, les briques qui serviront à sa fabrication
  • Il faut ensuite poser une rangée rectiligne de briques contre la cole pour le support de la bouche
  • Pour l’arc de la bouche, l’utilisation d’un coffrage en polystyrène ou en bois va être indispensable
  • une fois le coffrage posé, il faut poser des briques réfractaires et les lier à l’aide de mortier de chaux hydraulique

Réalisation des murs, le dôme

fabrication d'un dôme de four à boisLe dôme est, avec la sole, un des points essentiels pour obtenir la fabrication d’un four à bois qui fonctionne parfaitement et qui cuira les éléments comme il faut. Il doit donc être optimal. Pour cela, il faut que celui-ci soit de forme arrondi, ce qui va permettre à l’air et à la chaleur de bien circuler à l’intérieur de celui-ci. De plus, la forme arrondi permettra un meilleur rayonnement et donc une cuisson homogène.

Ainsi, la hauteur de la chambre, en son milieu, ne doit pas être trop haute, ni même trop basse. De même, le rapport entre la hauteur et le diamètre de la chambre conditionnera toutes les futures cuissons et la qualité de votre four, il faut donc faire très attention lors de cette étape. Ainsi, dans un four traditionnel, la hauteur est en général de 45 cm pour un diamètre de 1 mètre. Essayez de respecter au mieux ces proportions si vous souhaitez un véritable four traditionnel à bois qui soit optimal.

Montage du dôme

  • Pour commencer, il faut laisser immerger dans de l’eau, pendant au moins 60 minutes, les briques qui serviront à sa fabrication
  • Pensez à déposer un carton sur la sole afin que celle-ci soit protégée
  • Déposez une première ranger de briques tout autour de la sole, ce sera la base du dôme. Inutile d’utiliser un coffrage, on les monte à plat très simplement
  • Réalisez, à l’aide de sable, une boule sphérique posée sur la sole protégée qui servira de coffrage à la pose des briques. Prenez du sable, humidifiez-le et tassez le le pour obtenir la forme souhaitez (on retombe d’ailleurs un peu en enfance)
  • Toujours avec des briques réfractaires, il vous faut maintenant recouvrir entièrement votre coffrage en sable. Petite astuce, pensez à demander à votre vendeur ou fabriquant si il dispose de demi-briques, cela permet de ne pas avoir à travailler et couper les briques quand elle ne rentrent pas
  • Pour que celles-ci tiennent, il va vous falloir les sceller avec du mortier de chaux hydraulique ou du mortier réfractaire
  • Ensuite, il ne vous reste plus qu’à évacuer le sable par la bouche du four. Attention, cette étape est très importante si vous ne voulez pas vous retrouver avec du sable dans vos pains et pizzas à l’avenir

Réalisation de la couche extérieure du four

Avant de pouvoir vous lancer dans vos premières cuissons, il va être important de passer à la dernière étape, déposer la couche extérieure du four. Une couche qui va permettre l’isolation de votre chambre afin que la chaleur reste à l’intérieur du four et ne disparaisse pas via la couche de briques que vous venez de poser autour de votre chambre. Pour réaliser cette couche isolante, on utilise un enduit à la chaux qui va être appliqué directement sur les briques. Et voilà, votre four est presque terminé.

Attention, il faut tout de même attendre que le séchage soit optimal. Il faut ainsi compter entre 2 et 3 semaines pour cela !

le feu dans un four traditionnel

Réaliser les joints du socle avant la première cuisson

Avant de vous lancer dans la première cuisson de votre pain ou de votre pizza, il est important de ne pas oublier que les joints de la sole qui n’avaient pas été réalisés jusqu’à présent. Pour faire ceux-ci, vous allez voir, c’est très simple. Prenez de la farine (pas de sable, vous le retrouveriez dans vos cuissons), étalez-la sur tout le sol et faites la pénétrez avec une petite balayette dans les rainures. Il va vous falloir plusieurs kilos de farine pour que les joints soient bien remplis et que la surface soit bien lisse.

Mise en chauffe du four et première cuisson

Une fois les joints réalisé, il va tout de même falloir mettre le four en condition, car partir directement sur une cuisson, sans respecter quelques points primordiaux, risque fort de dégrader le four que vous aurez mis si longtemps à réaliser. Alors soyez patient, encore 24h et vous serez enfin prêt. Ainsi, la première chauffe du four est très importante, il s’agit là de faire un feu qui va augmenter progressivement durant 24 heures. Une chauffe douce et progressive permettra d’évacuer l’humidité sans risque de casse ou de fissures. Pour lancer votre feu et l’alimenter durant ces 24 heures, n’utilisez surtout pas de bois de cagettes, celui-ci produit de grandes flammes qui mettront à mal votre construction et la détériorera.

Et voilà, ce n’était pas plus compliqué, vous allez pouvoir maintenant devenir un véritable boulanger ou un pizzaïolo directement dans votre jardin !

le four à bois, pas que pour le pain et les pizzas

Bien sûr, on imagine le four à bois pour faire cuire du pain ou des pizzas, mais en réalité, celui-ci peut être utilisé pour bien d’autres plats et aliments. Par exemple, il est tout à fait possible d’y mettre à cuire des croissants, des brioches, des pains au chocolat ou aux raisins, mais ce n’est pas tout. Effectivement, rien ne vous empêche d’y mettre une tourte, une quiche lorraine et même, pourquoi pas, de la viande ou du poisson. Les limites de cuissons, d’un four à bois traditionnel, sont tout simplement votre imagination, libre à vous de l’utiliser comme bon vous semble finalement !

Vidéo d’un professionnel expliquant la fabrication d’un four à bois de A à Z

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *