Illustration de la rénovation d'un appartement

Rénovation des murs : peinture ou papier peint ?

Quand vous décidez de refaire vos murs, vous vous posez forcément cette question à un moment ou un autre : que choisir entre peinture et papier peint ? Ce sont les deux alternatives les plus fréquemment utilisées pour habiller les murs. L’une comme l’autre, apporte son lot d’avantages et d’inconvénients. Si vous hésitez encore entre papier peint et peinture, nous avons décidé d’expliquer les atouts de chaque option pour vous aider à choisir, tout en sachant qu’il est tout à fait possible de combiner les deux.

La peinture : pour tous les supports et toutes les pièces

Le premier grand avantage de la peinture est qu’elle peut couvrir tous types de supports. Voilà pourquoi, choisir la peinture, c’est opter pour un revêtement passe-partout. Vous pouvez l’appliquer sur les murs, les meubles, le plafond et les sols à condition qu’ils soient en bon état. Une bonne préparation du support est indispensable avant de peindre.

Il s’agit aussi d’un revêtement qui s’adapte à toutes les pièces de la maison. Toutes les pièces peuvent être peintes, y compris les pièces humides, car il existe aujourd’hui des peintures résistantes à l’humidité.

Les avantages de la peinture

Un autre atout de la peinture qui explique aussi son succès est sa facilité d’application. Le matériau est plus facile à poser que le papier peint. Même s’il faut parfois appliquer une deuxième couche pour avoir un rendu convenable, la peinture n’exige pas autant d’adresse et de précision que le papier peint. De plus, il existe aujourd’hui des outils performants qui permettent de limiter les traces de rouleau pour des finitions impeccables.

Revêtir vos murs de peinture, c’est également avoir de nombreuses possibilités en termes de couleurs, d’effets et de finitions. Vous pouvez donc choisir en fonction de vos goûts et de l’ambiance que vous voulez créer dans chaque pièce. En tant que spécialiste de la peinture pour les professionnels et les particuliers, Zolpan propose un large choix de peintures pour les murs.

Enfin, la peinture peut tenir plusieurs années si les travaux sont bien effectués.

Un plaquiste mettant de l'enduit

Les inconvénients de la peinture

Malgré ces avantages, la peinture présente aussi quelques inconvénients. La peinture demande beaucoup de travail et de temps. Une préparation adéquate du support est requise pour des résultats parfaits. Il faut appliquer au moins deux couches d’enduit avant de passer une sous-couche. À chaque fois, il faut respecter le temps de séchage requis.

Par ailleurs, il faut généralement appliquer plusieurs couches pour obtenir un résultat optimal : deux en moyenne. Pour certaines couleurs soutenues, il en faut même jusqu’à trois.

Enfin, la peinture coûte cher. Même si la peinture peut durer de nombreuses années, l’investissement de départ est assez élevé.

Quel type de peinture pour quelle utilisation ?

L’un des atouts majeurs de la peinture est qu’elle se décline en une multitude de couleurs, de types et de finitions. Même si le choix d’une couleur ou d’une finition est avant tout une question de goût, il faut aussi tenir compte de la nature et de l’utilisation de chaque pièce ou du type de support à peindre.

La première distinction à faire concerne la finition de la peinture :

  • La peinture mate a un aspect légèrement poudré. Elle adoucit la lumière et masque les imperfections des murs. Attention cependant, elle prend vite les traces. Ce type de finition convient surtout pour les plafonds.
  • La peinture satinée est très appréciée pour sa facilité d’entretien et d’application. Elle convient aux pièces à vivre, aux huisseries et aux lieux de passage.
  • La peinture brillante a un aspect éclatant qui lui permet de donner vie à une pièce. Grâce à sa forte résistance, ce type de finition est très utilisé dans les pièces humides, telles que la cuisine et la salle de bain.

Une autre classification des peintures est liée à leur composition. Ainsi, on distingue en premier lieu les peintures au latex ou à base d’eau. Elles sont parfaites pour un usage extérieur. Elles ont une plus grande longévité et une meilleure résistance à la fissuration. Elles sèchent aussi plus rapidement.

En second lieu, on distingue les peintures à base d’huile ou de solvant. De qualité supérieure, elles ont une bonne capacité d’adhérence. Néanmoins, elles ont tendance à s’oxyder avec le temps.

En troisième lieu, on retrouve les peintures biologiques. D’origine naturelle, elles sont non toxiques et inodores. Elles s’adaptent à tous les types de support.

Enfin, la peinture peut proposer plusieurs effets : pailleté, glacis, torchis, effet tableau noir…

Le papier peint : pratique et authentique

Très en vogue dans les années 90, le papier peint fait son retour en force depuis quelques années. Ce type de revêtement séduit pour ses nombreux avantages :

Les avantages du papier peint

Premier avantage du papier peint est qu’il permet de cacher les petits défauts du mur. Il n’exige pas de préparer le support au préalable. Attention cependant, si le mur est trop abîmé, le papier peint ne pourra pas masquer les imperfections. Il ne résistera pas longtemps.

Un autre avantage de ce type de revêtement est qu’il offre un grand nombre de possibilités en termes de motifs, couleurs, graphismes et effets. Fini les papiers peints de l’époque de grand-mère qui offraient peu de possibilités de décoration. Le papier peint moderne permet de réaliser des effets décoratifs exceptionnels : trompe-l’œil, imitation cuir, bois, carrelage ou paysage panoramique. Vous pouvez même le personnaliser avec vos propres photos.

Par ailleurs, le papier peint est plus rapide à installer. Grâce aux nouveaux papiers peints intissés, il n’est plus nécessaire d’encoller le dos des lés. Il suffit d’encoller le mur.

Dernier avantage et non des moindres, le papier peint est moins cher que la peinture.

Les inconvénients du papier peint

Malgré ces avantages, le papier peint présente quelques inconvénients. Outre le fait que son application exige un minimum d’adresse, il est aussi difficile à enlever.

En outre, le papier peint ne convient généralement pas pour un usage extérieur ni pour les pièces humides. Néanmoins, il existe aujourd’hui des papiers peints résistants, lavables et imperméables, parfaits pour la cuisine et la salle de bain.

Les différents types de tapisseries

Le papier se décline en de nombreuses variétés. Alors que le papier peint traditionnel est idéal pour les chambres, le papier peint vinyle, lui, est plus adapté aux salles d’eau. En effet, il est composé d’une fine couche de PVC qui le rend imperméable.

De son côté, le papier peint expansé est très décorateur grâce à ses effets de matière. Il convient pour les séjours à l’ambiance décorative. Pour sa part, le papier peint intissé est plus facile d’application. Il est composé de fibres amalgamées et est recouvert d’une couche de vinyle. Ceci facilite sa mise en œuvre, car il suffit d’encoller le mur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *