Comment aménager sa maison en tant que sénior ?

Lorsque l’on prend de l’âge, les tâches du quotidien deviennent de plus en plus difficiles à effectuer. Heureusement, des solutions existent pour soulager les déplacements et continuer à vivre chez soi. Aménagement de la maison, domotique et aides financières de l’État, voici quelques conseils pour diminuer les risques de chutes et vivre confortablement chez soi en tant que senior.

Les aménagements indispensables de la maison

Déplacements réduits, risques de chutes, douleurs articulaires, fatigue… Il n’est pas toujours facile de vieillir. Pour continuer à vivre chez soi, sans passer par les maisons de retraite, des solutions existent. Ceci commence par l’amélioration du confort à domicile à travers quelques travaux d’aménagements. Il est conseillé de les effectuer assez tôt pour anticiper la perte de mobilité et pour ne pas se fatiguer davantage à un âge avancé.

Les escaliers

En vieillissant, les risques de chutes sont plus importants. Les escaliers sont donc une installation à laquelle on doit s’intéresser en priorité. S’il n’est pas possible pour les propriétaires de vivre au rez-de-chaussée, il est conseillé de déménager ou d’installer un monte escalier.

Ce dernier permet de sécuriser et de faciliter la montée et la descente lorsqu’il y a besoin d’accéder à un étage supérieur. À noter que l’on peut aujourd’hui trouver un monte escalier d’occasion et bénéficier du dispositif Ma Prime Adapt’ pour le financer.

La salle de bain

Sortir de sa baignoire et enjamber celle-ci tous les jours pour se laver peut être une véritable épreuve pour les seniors. Par ailleurs, le procédé demande souvent de se retrouver sur un pied, un équilibre que l’on perd peu à peu avec l’âge.

Pour ne pas se mettre en danger, il est conseillé d’opter plutôt pour des douches (à l’Italienne si possible pour ne pas avoir d’obstacles à surmonter). L’installation d’une poignée et d’un siège accroché au mur de la salle de bain est également essentielle pour se reposer et diminuer les risques de chute.

Enfin, il est préférable d’opter pour des sols antidérapants, de baisser la hauteur du lavabo et de laisser suffisamment d’espace dans la salle de bain pour circuler en fauteuil roulant.

La chambre

La chambre est un endroit par lequel on passe nécessairement tous les soirs. Pour éviter les risques de chutes et pour prévoir les réveils nocturnes, il est conseillé d’enlever les descentes de lit. Ces dernières pourraient facilement faire glisser son propriétaire, elles ne sont donc pas idéales dans la chambre d’un senior.

La hauteur du lit est un point important pour le confort de la personne âgée. Exit les lits japonais au ras du sol et bonjour aux lits surélevés. Ceux-ci permettent de diminuer l’effort pour passer de la position assise à la position debout. Si le propriétaire peut poser ses pieds au sol en étant assis sur le lit, cela signifie qu’il est à la bonne hauteur.

Les meubles et installations

Quelle que soit la pièce de la maison, tous les objets du quotidien doivent être repensés pour améliorer le confort et la sécurité des résidents. Pour faciliter les déplacements, il est conseillé d’opter pour des surfaces dégagées. Tapis, fils électriques en travers de la pièce, plantes vertes et petits meubles sont autant de risques pour la personne âgée. Diminuer le nombre d’obstacles, c’est diminuer les risques de chutes.

Pour permettre aux seniors de rester chez eux malgré leur âge avancé, le gouvernement a mis en place le dispositif Ma Prime Adapt’, qui sera effectif courant 2022. Ce dernier permet de financer des travaux nécessaires au bien-être des personnes âgées tels que l’installation d’une rampe d’accès, la mise en place d’un monte escalier, ou encore la pose d’une douce à l’Italienne.

Ma Prime Adpat’ peut couvrir jusqu’à 50 % du montant total des travaux, une aide calculée en fonction des revenus des propriétaires et du type de travaux engagé. Il se destine à toutes les personnes âgées désireuses d’améliorer le confort et la sécurité de leur logement.

Réduire les déplacements avec la domotique

La domotique, consistant à relier des appareils de la maison entre eux, est de plus en plus appréciée. Grâce aux objets connectés, les propriétaires d’une maison peuvent, par un simple clic, éteindre toutes les lumières de la maison ou fermer tous les volets. De nombreuses fonctionnalités sont programmables grâce à la domotique, comme l’application de systèmes automatisés.

La domotique permet aux personnes âgées de limiter les déplacements par le biais d’un système centralisé. Grâce à une tablette ou un smartphone, les résidents peuvent contrôler les appareils connectés de leur maison depuis celle-ci ou à distance.

La plupart du temps, les seniors ne sont pas très à l’aise avec la technologie. Il faut savoir que des professionnels s’occupent de mettre en place toutes les installations et qu’ils sont en mesure d’en expliquer le fonctionnement. La domotique est faite pour rester intuitive avec des pictogrammes, elle est donc très facile d’accès. Après quelques explications, les personnes âgées seront tout à fait en capacité de fermer les volets de leur maison en un seul et unique geste.

Articles populaires

Étiquettes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles dans la même catégorie

Voir tous les articles